Communauté de BITKINE

  Nouvelle année, nouvelle communauté, une sœur vient de rejoindre notre communauté de Bitkine pour quelques mois. Joie de l'accueillir et de nous ouvrir à un autre continent...


 

Leonor H. Lopez M.

 

Mexicaine, je suis de retour à  Bitkine, à  la fois dans une continuité et en même temps dans une nouveauté avec un autre regard sur la réalité et une mission qui me permet de découvrir des visages nouveaux dans la pastorale des jeunes et les nouvelles mamans qui viennent à la consultation prénatale.

 

Marie-Thérèse Gaud

 

Ma mission continue à Bitkine qui est mon lieu d’enracinement communautaire, lieu de fraternité, de réflexions et d’échanges sur notre mission dans le Guéra.

 

Mais cette mission se vit aussi souvent en déplacements :

 

-          3 jours par semaine je suis  à Mongo pour assurer la mission d’économe du Vicariat Apostolique de Mongo, ou à Ndjamena pour différentes démarches administratives. Cette mission qui peut paraître austère soutient tant d’autres missions et de projets que je n’ai pas de peine à la trouver importante

-          Et assez régulièrement pour la mission de Responsable du Groupement du Tchad, je suis

 

o   soit à Ndjamena pour les conseils, l’assemblée, la visite

 

o   soit à Doba pour le démarrage de cette nouvelle communauté et la découverte d’un nouveau visage du pays et de l’Eglise du Tchad

 

Ces activités sont assez prenantes, aussi j’ai peu de temps pour d’autres engagements et,  grâce à l’arrivée de nouveaux prêtres Xavériens sur la paroisse de Bitkine, je me suis beaucoup désengagée à ce niveau.

 

 

Sasmita Ekka

 

Mon nom est Sasmita. Je suis indienne. C’est ma première visite au Tchad. Je suis ici pour faire mon expérience internationale avant mes vœux définitifs. Je travaille dans le centre de santé avec soeur Leo parce que je suis infirmière. J’apprends et pratique la langue française dans ma vie de tous les jours ici. Et même je vais à l’école pour apprendre le français avec des étudiants 2 jours par semaine. Ici je fais face à un problème de langue mais je gère avec l’aide de nos sœurs et c’est OK.

 

Parfois je vais avec des sœurs pour visiter les villages. J’aime tellement visiter les villages et découvrir de nouvelle cultures et traditions.

 

 

 

Sylvie Thomas 

Je continue ma mission au Tchad en m'enracinant davantage. Cette année je me lance dans l'apprentissage du kenga afin de pouvoir mieux rejoindre les communautés dans les villages. Je poursuis aussi ma mission d'enseignante au collège Joséphine Bakhita et auprès des catéchistes et ADAP du Vicariat Apostolique de Mongo.