Communauté de BITKINE

  Nouvelle année, nouvelle communauté, une sœur vient de rejoindre notre communauté de Bitkine. Joie de l'accueillir et ainsi de rejoindre de nouveaux lieux et d'autres personnes ...


Haydée Rivera González

Nous commençons cette nouvelle année académique avec beaucoup de joie, et même si mon activité n'a pas changé, les expériences vécues chaque jour, ainsi que les rencontres et partages, me font découvrir la richesse des personnes et de la mission même. Ma mission dans l'Association Foi et Joie Tchad, engagée dans l'éducation et le développement, est toujours enrichie et fortifiée par le travail en équipe avec les animateurs du réseau. Ensemble nous faisons face au travail et aux défis qui se présentent. La collaboration au sein de l'Eglise est aussi fondamentale et en plus d'une présence, je collabore dans la commission sociale du Vicariat.

 

 

Leonor H. Lopez M.

 

Mexicaine, je suis de retour à  Bitkine, à  la fois dans une continuité et en même temps dans une nouveauté avec un autre regard sur la réalité et une mission qui me permet de découvrir des visages nouveaux dans la pastorale des jeunes et les nouvelles mamans qui viennent à la consultation prénatale.

 

Magali Chevallier

 

Après une année passée en France pour  le « Troisième An »  – temps fort de formation spirituelle pour approfondir notre union à Jésus-Christ et reconnaître plus profondément Dieu à l’œuvre au cœur du monde – me voici de retour au Tchad et envoyée dans la communauté de Bitkine.  J’espère que la petite graine reçue pendant cette année s’enracinera, germera et portera du fruit sur la terre qui lui est donnée. Pour le moment je travaille à l’hôpital de Bitkine comme infirmière, portant aussi le désir de me rendre proche des gens du quartier, de la paroisse, de ceux que le Seigneur mettra sur ma route.

 

Marie-Thérèse Gaud

Le programme de l’année 2018-19  est très riche. La responsabilité d’économe au Vicariat Apostolique de Mongo me met au service de toutes les missions qui s’y déploient et m’ouvrent au vécu de toute notre Eglise. Cela me prend 3 jours entiers par semaine sans compter les décisions à prendre à distance.

 

La responsabilité de supérieure du groupement des sœurs auxiliatrices au Tchad exige aussi du temps, des rencontres, des visites  et des décisions ; l’ouverture en septembre prochain d’une communauté dans le Diocèse de Doba est à la foi stimulante et prenante avec tout ce qui en découle : rencontres, mutations, prévisions…

 

Sans oublié la vie communautaire à Bitkine, lieu de fraternité, de prières, de partage, et de témoignage.

 

 

 

 

Sylvie Thomas 

Après cette année de 3è an, une année un peu particulière où j'ai contemplé Dieu à l’œuvre au quotidien et où j'ai reçu l'appel à le laisser davantage être tout, faire tout et moi "rien", juste être sa servante humblement, je poursuis ma mission au collège Joséphine Bakhita et auprès des catéchistes du Vicariat Apostolique de Mongo et de notre paroisse.